Épisode 7 : Ne pas nuire

« Quand Chantal est décédée, on arrachait tous les posters de yoga dans les bars. On se disait : gang de charlatans ! On les prenait tous sur le même pied… Comment tu fais pour détecter les bons des mauvais ? »

Cette citation de Louise, une amie de Chantal, résume bien l’épisode !

J’attaque ici ma deuxième grande quête : l’encadrement des groupes spirituels, de croissance personnelle et de santé alternative. D’ailleurs, il paraît qu’en France et aux États-Unis, ils ont réglé tout ça…

D’emblée, je ne partais pas de zéro. Car ce sont des questions que je me pose depuis des années et qui sont au cœur de ce que je fais avec Le Pharmachien.

Mais cet épisode a été de loin le plus confrontant pour moi, et c’est souvent aussi le cas pour ceux et celles qui l’écoutent. J’ai discuté avec une tonne d’experts ici, et je ne m’attendais pas à ce que j’allais apprendre.

Sans vouloir brûler les multiples punchs, disons simplement que si on veut donner un cadre réglementaire à quelque chose, on a intérêt à être capable de bien définir de quoi on parle. Sinon, les conséquences peuvent être majeures pour nos droits et libertés…

 

Entrevues :